Valentina Viettro.
Photographie: Patrick Amsellem

Valentina Viettro est née en Uruguay en 1982. Elle vient de publier Agua Bendita en 2021 aux éditions Wolkowicz (Argentine). Elle explore son féminisme militant avec des formes poétiques, n’hésitant pas à mettre son corps en scène dans des performances intimistes. Elle publie pour la première fois dans le magazine Maldoror en 2009. Sa notoriété grandit avec des publications dans des journaux nationaux et de magazines culturels tels que la revue Incorrecta du journal La Diaria, et Semanario Brecha. En 2011, les éditions Binah (Uruguay) publient Camino a la mentira, un livre de poésie et de photos. En 2017, Valentina fait partie de l’anthologie Balnearios des éditions Estuario (Uruguay), réunissant parmi les meilleur·e·s écrivain·e·s urugayen·ne·s émergent·e·s. Son recueil Sexualidades Monstruas, une compilation d’histoires érotiques illustrées par Fermín Hontou «Ombú», est publié en 2018 par Estuario. En 2019, elle participe à trois anthologies : El Incomodario, éditions Uebos (Colombie), Des/Amor chez Estuario, et Episodios musicales chez Wolkowicz. En 2020, paraît Tu cherches la chambre perdue, une anthologie de récits publiée par Tiers Livre (Belgique). Valentina anime des ateliers d’écriture créative et d’intégration du collectif d’artistes Ornic’Art, à la Friche Belle-de-Mai, Marseille, et travaille sur deux nouveaux livres.